MENU

#Baroques

Laurent Stewart

clavecin et direction

Laurent Stewart s’est tout d’abord fait connaître pour ses interprétations aussi exigeantes que sensibles du répertoire du 17ème siècle.

L’ensemble # Baroques est né de sa passion pour la musique des 17ème et 18ème siècles, passion qu’il partage avec un certain nombre de musiciens ayant l’habitude et le plaisir de jouer ensemble lors de productions auxquelles ils participent tout au long de l’année.

Pour ce premier programme consacré à la musique baroque vénitienne, Laurent Stewart a choisi de s’entourer de Dagmar Saskova, Odile Edouard, Sarah van Oudenhove et Benjamin Chénier.

Le concert inaugural de l’ensemble # Baroques a eu lieu le 27 août 2016 dans le cadre du Festival de Musique ancienne d' Utrecht.

Dagmar Saskova

Soprano

Née en République Tchèque, Dagmar Saskova fait ses études de musique et de chant à l’Université de Bohème Occidentale à Pilsen puis au CNSM de Brno. En 2008, elle obtient son diplôme de chant baroque au Centre de Musique Baroque de Versailles. Elle est régulièrement invitée à se produire sur scène et au disque avec des ensembles tels Il Festino, Akadêmia, Le Concert brisé, La Fenice, Les Correspondances, Sagittarius, Musica Florea, Les Paladins, La Rêveuse…
À l’opéra, elle a chanté Corisande dans Amadis de Lully, Apollo dans Terpsicore de Haendel, Melanto dans Le Retour d’Ulysse de Monteverdi.
Dernièrement, Dagmar Saskova a interprété plusieurs rôles titre des grands opéras baroques, comme Didon et Énée de Purcell, l’Orfeo de Monteverdi et Histoires sacrées de Charpentier.

Odile Edouard

Violon

Odile Edouard fait partie des chefs de file de la deuxième génération de musiciens se consacrant essentiellement au jeu sur instruments anciens. Outre le fait d’avoir joué dans les plus grandes formations, elle se consacre essentiellement à la musique vivante en effectif plus réduit (ensemble Sine Titulo et les witches, ce dont témoignent de nombreux enregistrements chez Alpha, K617, Arcana et Harmonia Mundi. Après avoir repris pendant dix ans la classe de Chiara Banchini au Centre de musique ancienne de Genève, elle enseigne actuellement le violon baroque au CNSMD de Lyon.

Benjamin Chénier

violon

Après des études de violon à Aix en Provence, Benjamin Chénier se tourne vers la pratique du répertoire ancien sur instrument historique tout d’abord avec Simon Heyerick puis au CNSMD de Lyon dans la classe d’Odile Edouard et à Barcelone auprès de Manfred Kramer. Il collabore régulièrement avec divers ensembles ainsi qu’aux productions du Concert Spirituel, Concert d’Astrée, Poème Harmonique avec qui il enregistre de nombreux disques et émissions de radio. Passionné par la musique du 17ème siècle, il s’est investi dans un cycle de recherche et d’expérience à propos de la pratique de la diminution, des « instruments d’ornements » dans la basse continue et de la musique vocale italienne et vénitienne en particulier.

Sarah Van Oudenhove

Viole de gambe et violone

Sarah Van Oudenhove commence la viole de gambe à l’âge de six ans avec Christian Sala, puis le clavecin avec Carole Parer au conservatoire de Perpignan. Après un passage dans la classe de Coen Engelhard au Conservatoire de Toulouse, elle obtient un premier prix au CNSMD de Lyon en 2008 dans la classe de viole de gambe de Marianne Muller. Elle rencontre ensuite Jérôme Hantaï, Wieland Kuijken, Christophe Coin et Jordi Savall lors de stages et Master-class. Elle joue et enregistre régulièrement avec les formations l’Achéron. La Chapelle Rhénane, les Traversées Baroques, Aramis », l’ensemble Gilles Binchois, «Mare Nostrum », la Capella Mediterranea, l’opéra de Francfort, l’European Opera Center.

Laurent Stewart

Clavecin et orgue

Laurent Stewart commence le clavecin très jeune, après le Conservatoire de Vérone, en Italie, il continue ses études au Conservatoire de Lille où il obtient de nombreux Premiers Prix.
Parallèlement au clavecin, il étudie l’orgue avec Jean Boyer et complète ses études au Conservatoire d’Anvers en Belgique. Au côté de Jos van Immerseel toujours tourné vers la remise en question, l’approfondissement des questions de rhétoriques musicales et la connaissance des instruments historiques, il parachève sa formation. Il joue et enregistre pour de nombreux ensembles comme Akadêmia, Le Concert Spirituel, Il Seminario Musicale, La Fenice, Anima Æterna, Ricercar Consort, la Grande Ecurie et la Chambre du Roy et se produit en récital aussi bien en France qu’à l’étranger. Unanimement salués par la critique, ses enregistrements solo consacrés à Orlando Gibbons, William Byrd, Louis Couperin, Frescobaldi ou d’Anglebert, ont obtenu les plus hautes récompenses.

La Venise baroque

Au 17ème siècle, Venise est la ville de tous les contrastes, désir de grandeur, de symboles, de mystères dont les compositeurs se font aussi l’écho.

Le lamento de Barbara Strozzi sur la condamnation et la décapitation du Marquis de Cinq Mars, protégé de Louis XIII, à Lyon en 1642, la plainte d’Erinna, poème musical sur le départ du bien-aimé de Nicolò Fontei ou encore Claudio Monteverdi, côtoient les sonates tantôt lumineuses tantôt sombres, mais toujours pleines d’énergie de Dario Castello, Giovanni Rovetta, successeur de Monteverdi à la basilique Saint-Marc de Venise, Giovanni Rosenmiler ou Giovanni Legrenzi.

Ce programme illustre le clair-obscur musical à Venise au 17ème siècle tout comme Le Caravage l’a peint.

 

Barbara Strozzi
Nicolò Fontei
Claudio Monteverdi
Giovanni Legrenzi
Giovanni Rosenmiler
Dario Castello